Le briseur d’âmes – Sébastien Fitzek

couv48340482

312 pages

Résumé : Un psychopathe sévit dans les environs de Berlin. Lorsque la police retrouve ses victimes, ces dernières sont vivantes, mais prostrées dans un état végétatif, psychologiquement anéanties, comme privées de conscience… D’où le surnom que lui a donné la presse : le briseur d’âmes.
Caspar, un amnésique d’une quarantaine d’années interné dans une clinique psychiatrique de luxe, n’aurait jamais imaginé croiser le chemin de ce psychopathe. Et pourtant, en cette veille de Noël, alors qu’au-dehors une tempête de neige fait rage, lui, le personnel médical et quelques patients se retrouvent enfermés dans la clinique, coupés du monde… avec le briseur d’âmes. Et, cette fois, il tue !

Mon avis : Efficace de chez efficace !! J’ai ouvert le livre, et je l’ai lu d’une traite … impossible de le refermer avant d’avoir le fin mot de l’histoire.

Pas de longues descriptions, on est directement plongé dans le vif du sujet. Pas d’états d’âmes ou de longs discours inutiles, il y a deux/trois moments angoissants, et pas mal d’action. Autant dire qu’on ne s’ennuie pas, on veut juste savoir à tout prix qui va s’en sortir, pourquoi le briseur d’âme fait ce qu’il fait, et si Caspar va retrouver la mémoire …

Ce n’est pas un thriller parfait, certes, parce que je ne suis pas Columbo, mais dès le début, j’ai eu des doutes sur deux personnages, et il s’est révélé que j’avais raison, mais je me suis aussi complètement trompée pour un autre personnage, donc ça rattrape !! J’ai bien aimé aussi les indices laissés au compte goutte, des choses que l’on croit sans importance … alors qu’à la fin du livre, je me suis dit que si j’ avais fait attention à ces petits détails, dès les premières pages, une grosse partie du mystère aurait été élucidé !! (Bon la lecture aurait été moins plaisante dans ce cas 🙂 !)

J’ai beaucoup aimé les remerciements de l’auteur, souvent je les lis rapidement parce que je suis polie, mais là, j’ai trouvé l’auteur drôlement sympathique !! En plus même s’il ne nous donne pas clairement la réponse à son énigme, on sait qu’elle est dans les remerciements, c’est déjà ça … et après une 2e lecture des remerciements, j’ai finalement eu la réponse !

Voici  l’énigme : « On me jette lorsque je suis utile. On me récupère une fois que je ne sers plus. »

Publicités

6 Commentaires

  1. Ton avis me donne envie, c’est tout à fait le genre d’histoire que j’aime! Surtout s’il y a des petites énigmes!!

    J'aime

  2. Julie86

    Un des meilleurs Fitzek que j’ai lus jusqu’à présent 🙂

    J'aime

  3. Comme toi j’ai beaucoup aimé ce livre et ressenti une réelle sympathie pour l’auteur et ses remerciements. Mince ! Je ne me souviens plus de la solution de l’énigme 🙂

    J'aime

Pour donner votre avis, c'est juste ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :