Journal – Anne Frank

couv54359815

349 pages

Résumé : Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans  » l’Annexe  » de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi.

Mon avis : J’ai hésité avant de publier cet avis. Et puis finalement, je me suis dit que si je pouvais convaincre au moins une personne de lire ce livre, ça serait déjà ça.

Je ne parlerai pas de la rédaction, du style … ce serait déplacé, parce que nous sommes face au journal intime d’une jeune fille de 13 ans. Si au début, elle ne comptait pas le publier, avec le temps, elle envisage de devenir écrivain, et d’écrire sur l’Annexe (le lieu où se cachent la famille Frank, la famille Van daan, et Dussel), en se basant sur son journal intime.

Bizarrement, et/ou peut être parce que la 2nde guerre mondiale est un sujet inépuisable, on ne compte plus les films, témoignages, livres, documentaires, sur cette période. Du coup, je n’ai jamais éprouvé le besoin de livre le Journal d’Anne Frank, pensant connaitre le sujet de fond en comble.

Pourtant je l’ai acheté, me disant que c’était quand même un livre tellement cité, que je devais rater quelque chose. Et puis je l’ai laissé dans ma PAL.

Je l’ai ressorti ce weekend, sans savoir pourquoi, et j’ai commencé cette lecture. Je m’attendais vraiment à un journal intime d’une enfant de 13 ans, donc quelque chose d’un peu « fleur bleue ». Quels préjugés !

Anne restera enfermée 2 ans dans l’Annexe, dans des conditions de vie terribles… Nous voyons Anne murir avec le temps, de jeune fille, elle devient une femme intelligente, drôle, féministe, complexe, mais qui reste terriblement humaine malgré sa situation (et ses 15 ans). J’ai pensé à Simone Veil, à Hannah Arendt et je pense qu’Anne Frank aurait pu connaitre ce destin, et changer bien des choses dans la vie des gens. Ce qu’ elle a quand même fait, à travers son journal.

On ne peut pas passer à côté de livre, et ce même si on ne s’intéresse pas à la période de la 2nde guerre mondiale. On a beaucoup à apprendre de ce livre,ce n’est pas un témoignage parmi d’autres. Anne nous offre une véritable réflexion sur la guerre, les hommes, la condition féminine, le bonheur.

Je ne peux m’empêcher de citer quelques passages …

« Nous vivons tous, mais sans savoir pour quelle raison et dans quel but, nous aspirons tous au bonheur, notre vie à tous est différente et pourtant pareille. »

« Je ne veux pas, comme la plupart des gens, avoir vécu pour rien. Je veux être utile ou agréable aux gens qui vivent autour de moi et qui ne me connaissent pourtant pas, je veux continuer à vivre, même après ma mort ! « 

Publicités

Un commentaire

  1. Ça fait quelques mois que j’ai envie d’acheter ce livre.. Je ne sais pas ce qui me retient, peut-être la peur de découvrir d’autres choses encore plus horribles qui se sont passées durant cette seconde guerre mondiale..

    J'aime

Pour donner votre avis, c'est juste ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :