La ligne verte – Stephen King

couv74441356

398 pages

Résumé : Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d’un pénitencier dans les années 30, entreprend d’écrire ses mémoires. Il revient sur l’affaire John Caffey – ce grand Noir au regard absent, comdamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes – qui défraya la chronique en 1932.
La ligne verte est le reflet d’un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisé par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore avec sa matraque et Caffey, prisonnier sans problème.

Mon avis :
Quand on a vraiment adoré un livre, un film c’est souvent difficile de lui rendre justice ensuite. On voudrait dire pleins de choses, mais on veut laisser la surprise à ceux qui ne l’ont pas vu, on voudrait convaincre ceux qui ne sont pas tentés …

Que dire ? j’ai adoré du début à la fin, (que quitte à me faire des ennemis), j’ai retrouvé le bon vieux Stephen King que j’aimais tant. L’auteur qui m’a redonné le gout de la lecture quand j’étais ado. L’auteur que l’on peut lire qu’on soit ado ou que l’on soit plus âgé, voire très vieux. Stephen King à l’art, le don d’être universel, car chaque livre qu’il a écrit est d’ une très grande richesse, qui selon notre âge nous touchera à un niveau différent. C’est un des rares auteurs dont je peux relire un livre et découvrir de nouveaux aspects que je n’avais pas perçue étant plus jeune, et je suis sûre qu’à 70 ans, je découvrirai encore un nouvel aspect !

La ligne verte est un livre prenant, intense, drôle et terriblement humain. Certaines scènes, répliques m’ont fait mourir de rire, et d’autres scènes m’ont franchement brisé le cœur. TOUS les personnages sont intéressants, et je le souligne car c’est franchement rare. Le héros Paul est intéressant mais que dire de Brutal, de Harry, de Del … eux aussi font partie intégrante de cette aventure, et Paul n’est pas mieux qu’un autre. Ils forment une équipe, où chaque membre à son importance, et n’est pas cantonné à une action prédéfinie type : le marrant, le costaud … Ils vont nous surprendre autant que Paul ou Caffey, et c’est un des meilleurs aspects du livre.

Le côté répétitif de chaque début de chapitre est aussi intéressant. a l’origine Stephen King a publié ce livre en format de type « épisode » dans un journal, il me semble. Ainsi, chaque mois (?) les lecteurs découvraient une nouvelle partie. A chaque début de chapitre, on suit Paul à la maison de retraite, qui nous résume un peu ce qui s’est passé avant. A nous qui avons le livre en un volume, ça peut paraitre pénible, mais en fait on s’y fait, et j’ai même apprécié ce passage et les personnes qui y étaient. Ça permettait aussi de ménager un peu de suspens !

L’ambiance du livre m’a énormément fait penser au film Les évadés, d’ailleurs adapté d’une nouvelle de Stephen King : Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank qui date de 1982 … (que je n’ai pas encore lu). Ce n’est pas tellement l’univers carcéral qui m’a pensé à ce film, mais c’est l’humanité qui s’en dégageait. Et c’est en fouillant un peu (merci Wikipédia), que j’ai découvert qu’un de mes films préférés était en fait une adaptation d’une nouvelle d’un de mes auteurs préférés. (le destin, quoi !).

Je me rends compte que pour quelqu’un qui ne savait pas quoi dire, j’ai écrit pas mal de choses en fait ! En tout cas, la ligne verte est non seulement un coup de cœur, mais devient officiellement mon numéro 1 de cet auteur, et je m’en servirai pour convaincre les plus réfractaires à Stephen King :).

La ligne verte est donc un de mes derniers « vieux » Stephen King qu’il me restait à découvrir, il ne m’en reste plus beaucoup, et j’avoue que ça me déprime un peu !  Si vous ne l’avez jamais lu (ce livre ou cet auteur), je vous envie d’être aussi chanceux et d’avoir autant à découvrir !

Publicités

9 Commentaires

  1. Je dois bien être la seule à n’avoir jamais lu ce livre, ni vu le film. J’en entends pourtant parler depuis très longtemps et j’avais beaucoup aimé ma lecture d’un autre roman de l’auteur mais l’occasion ne s’est jamais présentée. Tu me donnes envie de prendre enfin le temps de découvrir cette histoire.

    Aimé par 1 personne

  2. Tu m’as vraiment donné envie de lire ce livre. J’aime beaucoup Stephen King et j’espère que cette oeuvre me plaira.

    J'aime

  3. Ah Stephen King ❤ C'est un grand, c'est sûr ! J'ai encore un tas de romans de lui dans ma PAL et celui-là en fait parti, tant mieux ! Je suis convaincue que j'ai encore de fabuleux moments à passer avec son univers et tu me confortes dans cet excellent pressentiment, merci 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Très bon article et j’ai ressenti la même chose que toi pour la ressemblance avec les « Evadés ».
    Tes articles sont très agréable à lire. Bonne continuation.

    Aimé par 1 personne

Pour donner votre avis, c'est juste ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :