La peau sur les os – Richard Bachman (Stephen King)

couv10759197

446 pages

Résumé : Billy Halleck, bon époux, bon père, vit dans le Connecticut et exerce son métier d’avocat à New York. Boulimique, il pèse plus de cent kilos.
Un jour, il tue accidentellement en voiture une vieille gitane. Sa position de notable lui vaut de n’être condamné qu’à une peine de principe et les Gitans sont expulsés de la ville. C’est alors que Billy commence à maigrir, et de plus en plus. Il a beau se gaver, rien ne peut enrayer cette perte de poids qui risque l’amener à une issue fatale. Terrifié, il comprend alors que le chef de la tribu gitane lui a jeté un sort…

Mon avis : Publié sous le pseudo de Richard Bachman, j’ai été très surprise par ce roman, comme par tous ceux qu’il a publié sous ce pseudonyme … Par exemple Rage, The Running Man, ou encore Marche ou crève. Ce qui m’étonne avec ces romans, c’est leur noirceur, voir même leur cynisme. On y retrouve des thèmes comme l’abus de pouvoir et l’injustice très souvent,  ce qu’on ne retrouve pas dans les livres qu’il publie sous le nom de Stephen King.

Alors j’aurai du me douter, qu’ici ce serait encore le cas, et pourtant non, j’ai été vraiment étonnée par la fin du livre et même par le livre lui même  …

Le style reste son style habituel, cependant, j’étais partagée tout au long de ma lecture de multiples sentiments à l’égard des protagonistes. Par moment, je plaignais Billy, mais à d’autres, je me disais qu’après tout, il avait quand même tué quelqu’un et s’en était sorti grâce à ses amis, et que du coup, c’était mérité … D’ailleurs, je ne sais toujours pas quoi penser de Billy, et la fin y est pour beaucoup. J’ai aussi trouvé le personnage de Taduz  Lemke très bien construit, il est mystérieux à souhait, fort, et carrément flippant. Je ne vais pas en faire de cauchemars, mais  en tout cas, il m’a marqué.

En même temps, je n’ai pas pu m’empêcher de voir des touches d’humour dans la folie de certaines situations, la transformation du juge, ou encore l’épopée de Ginnelli … J’ai préféré en rire, plutôt que d’en avoir peur ! Quoique, je ne suis pas sure de pouvoir manger une tourte à nouveau  …

C’est une lecture qui change de tout ce que j’ai pu lire depuis bien longtemps. 🙂

Publicités

7 Commentaires

  1. Intrigant tout ça 🙂 je ne savais pas que Stephen King avait publié sous pseudonymes !

    J'aime

  2. Dôme de l’auteur ne m’avait pas emballée, mais il faudrait que je ré-essaie ces autres livres, ceux plus horreur je pense pour me faire un avis.

    J'aime

    • melia06

      Dôme ne m’attire pas trop pour tout dire, et je n’ai pas vu la série non plus …
      Sa biblio est assez énorme, tu n’auras pas de mal à un trouver un qui te plaise je pense 😉

      J'aime

  3. Peut-être qu’en signant Richard Bachman il s’autorise quelques libertés, et puis sans doute que certains lecteurs ne savent pas que c’est S. King qui se cache derrière ? En tout cas, je découvrirai celui-ci aussi avec curiosité ! Merci 🙂

    J'aime

    • melia06

      J’ai cherché depuis l’origine de ce pseudo, et j’ai lu qu’en fait son éditeur n’acceptait qu’un livre par an ! du coup en publiant sous pseudo, il pouvait publier plus sans pour autant « saouler » son public !! 🙂

      J'aime

Pour donner votre avis, c'est juste ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :