La voleuse de livres – Markus Zusak

couv70309869

558 pages

Résumé : Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s’est arrêtée. Est – ce son destin d’orpheline dans l’Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret… Celui qui l’a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres…

Mon avis : Je l’ai enfin lu ! Depuis le temps que j’en entendais parler, voilà, je me suis lancée et je ne regrette pas. La 4e de couverture disait que ce livre « allait changer ma vie », bon ils se sont un peu emballés je pense, car non, ce livre n’a pas changé et ne changera pas ma vie, ni ma façon de voir les choses. C’est la 2e fois,que je rencontre une phrase choc de ce type sur un livre. La première fois c’était avec Les cinq personnes que j’ai rencontrées là haut, qui était aussi censé changé ma vie …

On suit donc Liesel, jeune fille allemande de 12-13 ans pendant la seconde guerre mondiale, avec ses amis, sa famille … Bref son quotidien durant la guerre, les restrictions, les jeunesses hitlériennes, le vol, l’armée. Liesel est plutôt garçon manqué, elle se bat, joue au foot, avec son meilleur ami Rudy (qui est aussi amoureux d’elle). Son « père » est un type extra, sa « mère » bien que brute de décoffrage, est elle aussi extra …

En fait, j’ai trouvé le début sympathique à lire, mais sans plus, c’est assez classique en fait, et même si on s’attache aux personnages, je ne lisais pas le livre avec une certaine avidité comme j’ai pu le faire pour d’autres livres. L’arrivée de Max ne m’a pas non plus inciter à lire plus, car au fond, on sait tout ça. La seconde guerre mondiale a déjà été traitée de nombreuses, nombreuses fois en livres, au cinéma, en récits autobiographiques. J’ai toujours une certaine difficulté avec les œuvres de fiction qui se passe à cette époque, car je me demande toujours, si c’est vraiment utile.

Le point original (et à double tranchant) du livre, c’est que c’est la mort qui est le narrateur … au début, j’ai été assez surprise par la narration, et surtout par les encarts, assez gênant, puis après on s’y fait plus ou moins rapidement. J’ai trouvé que ça donnait un recul et une distance trop importante entre le lecteur et Liesel, et j’ai eu du mal à vraiment ressentir quoi que ce soit pour elle ! Je trouve ça dommage, car j’aurai voulu l’apprécier davantage.Même si, avec le recul, je ne crois pas, que le but de l’auteur était là. De plus, l’histoire des couleurs m’est vraiment passée au dessus de la tête, je n’ai toujours pas vu l’intérêt !

Le livre fait 558 pages, et j’ai trouvé que les 100 dernières pages sont vraiment les plus intéressantes du livre, et donnent un sens au livre. Cependant, j’ai trouvé ça trop abrupte, j’aurai voulu en savoir plus sur Liesel, après, notamment à propos de  SPOILER !! son mari, est ce que c’est Max ? Ça peut paraitre idiot comme question, mais on mérite de savoir ce qu’ils deviennent je pense.

Cependant, j’ai trouvé que l’idée générale sur les livres, et les mots était excellente. Vraiment, et j’ai compris au final, l’utilité de placer ce récit dans cette période historique. Ce n’était pas pour jouer sur la corde sensible du lecteur, mais c’était pour amener certaines idées sur les mots, et leurs pouvoirs. Destructeurs, ou libérateurs … leur influence est très grande et peuvent changer des vies, et rien que pour ça, je trouve que ce livre vaut le détour !

Publicités

10 Commentaires

  1. Julie86

    Moi aussi je me suis demandé si Liesel et Max avait gardé contact. Par contre je ne pense pas qu’ils se soient mariés.
    En ce qui concerne la 4e de couverture et tes attentes d’hier, je trouve aussi que c’est un peu exagéré. J’ai remarqué que chez Pocket, les 4e de couvertures étaient souvent soit trompeuses soit pleines de spoiler.

    J'aime

    • melia06

      oui, c’est dommage de ne pas savoir !
      C’est vrai que les spoilers en couverture c’est horrible !! Souvent il y aussi les éditions Le livre de poche le font pour les classiques, c’est horrible … c’est pas parce que c’est un classique, qu’on connait tous la fin …

      J'aime

  2. Je suis très intrigué par ce livre. Je le vois souvent en chronique, et l’histoire me plait beaucoup. A lire rapidement 😉

    Aimé par 1 personne

  3. C’est un livre qui m’avait bien plu.

    Aimé par 1 personne

  4. Je comptais le lire… peut-être que si je le trouve je le prendrais à la bibliothèque. Ton avis m’intrigue ! 🙂

    J'aime

  5. J’ai eu l’occasion de voir le film dernièrement mais comme je savais que le roman était déjà dans ma PAL j’ai préféré attendre de le lire avant pour ne pas me gâcher la découverte ^^ Les phrases accrocheuses du genre « ce livre va changer votre vie… » m’inspirent toujours une certaine méfiance, malgré tout, j’ai vraiment envie de le découvrir, ne serait-ce que pour la conclusion de ton billet, merci 🙂

    J'aime

    • melia06

      oui, des fois les éditeurs s’enflamment un peu !! Mais bon, je les vois mal dire : « ce livre est bof, mais ça passera le temps dans le train » aha ! (remarque que serait plus pratique des fois pour choisir un livre, selon nos envies !).
      Je trouve ça plus facile aussi de lire avant de voir le film, l’inverse est assez étrange je trouve !

      J'aime

  6. Une lecture que j’ai trouvée chouette mais qui ne m’a pas passionnée autant que je l’aurais souhaité…

    J'aime

Pour donner votre avis, c'est juste ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :