Deuils de miel – Franck Thilliez

couv5943660

330 pages

Résumé : Après le décès accidentel de sa femme et de sa fille, le commissaire Sharko est un homme brisé. Insomnies, remords, chagrin… Difficile dans ces conditions de reprendre du service. Mais une macabre découverte va brutalement le ramener à la réalité : une femme est retrouvée morte, agenouillée, nue, entièrement rasée dans une église. Sans blessures apparentes, ses organes ont comme implosé. Amateur d’énigmes, le tueur est aussi un orfèvre de la souffrance. Et certainement pas prêt à s’arrêter là. Pour Sharko, déjà détruit par sa vie personnelle, cette enquête ne ressemblera à aucune autre, car elle va l’entraîner au plus profond de l’âme humaine : celle du tueur… et la sienne.

Mon avis : Encore un très bon Thilliez ! Malgré quelques clichés (le livre est sorti en 2008, donc disons que depuis, certains effets ont été très souvent utilisés), j’ai encore une fois énormément apprécié ma lecture.

Certains points m’ont tout de même dérangé, comme d’habitude : le côté bien trop gore des meurtres, et les détails limite insoutenables, c’est vraiment sale et écœurant. De tous ses livres, là, je trouve qu’il s’est vraiment lâché. Et le côté solo des policiers : « oh bah tiens, ça a l’air super glauque et dangereux, si j’y allais seul sans mes collègues ! », bon ça c’est quand même dans tous les thrillers, et j’avoue que ça m’agace énormément. Cependant ici, Sharko fait au moins l’effort d’appeler les renforts, même s’il ne les attend pas.

Passé  la « glauquitude » des meurtres, l’histoire est classique mais efficace, et on prend plaisir à essayer de deviner les motivations de ce meurtrier sans visage. Et j’ai apprécié le dénouement le concernant.

Là ou l’histoire est bien plus intéressante, c’est quand il s’agit de Sharko. C’est sur lui que repose l’enquête, mais aussi le vrai intérêt du livre. Si je connaissais une partie de son intrigue (j’ai lu le syndrome E en premier, qui nous résume brièvement son histoire), ça ne m’a pas empêché de suivre avec intérêt son histoire. Et j’ai beaucoup aimé les derniers chapitres en fait, plus humain, où on est loin de la surenchère du début du livre.

Rien que pour la fin, je vous conseillerais ce livre, cependant, si vous êtes un peu dérangé par les insectes, évitez ce livre, car vraiment (vraiment) vous risquez de faire des cauchemars !

Et sinon, c’était la première fois que je lisais un livre des éditions La vie du Rail, et j’ai beaucoup aimé la couverture sobre, le format du livre (entre poche et grand format). Très agréable !

Publicités

6 Commentaires

  1. J’adore ton blog!!!! A chaque fois tu me donnes envie de lire pleins de livre, hier je suis même rentré dans la FNAC mais je n’arrivais plus à trouver le livre dont tu avais parlé et j’avais pas de connexion internet….
    Bon par contre celui-là si tu me dis qu’il est gore ça me donne pas plus envie que ça!!!!!
    Vivement les fins de journée à la plage à lire pendant des heures sur le sable après le travail!!!!!

    Aimé par 1 personne

    • melia06

      Ah merci c’est sympa 🙂 Si t’aimes pas les trucs gores, c’est vrai que là tu peux passer ton tour !
      Et ton livre sur l’antarctique, il est bien au fait ?

      J'aime

      • Je n’ai lu que le début qui a l’air pas trop mal. Mais en ce moment je fais de la couture jusqu’1heure du matin du coup j’ai pas le temps de lire!!!! Mais je pense que le we prochain je vais le lire en entier!

        Aimé par 1 personne

  2. C’est le premier que j’ai lu de Thilliez et je l’ai apprécié 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Tu sais que la « glauquitude » n’est pas mon fort, mais alors là…. s’il y a des insectes en plus… No way !!! Je pars en courant 😀 Mais pas pour longtemps, rassure toi, je serai fidèle au poste pour ton prochain billet, c’est certain 😉

    J'aime

Pour donner votre avis, c'est juste ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :